Sead Dedic / Unsplash

The Good Mountain :
Zoom sur le marché du ski argentin

En Argentine, la fréquentation des stations de sports d’hiver est en hausse. Les professionnels s’organisent pour faire face aux difficultés liées aux très grandes distances entre les différentes destinations neige et intensifient la promotion auprès du public national, mais aussi des touristes internationaux. The Good Life s’est intéressé au marché du ski argentin.

Cette station aux confins du monde est accessible depuis la ville d’Ushuaia. 
Cette station aux confins du monde est accessible depuis la ville d’Ushuaia.  DR

La Patagonie se conquiert par les airs. Si l’esprit français associe naturellement cette région australe à l’aviation, c’est que les descriptions d’Antoine de Saint-Exupéry ont marqué les esprits. Sous le cockpit, la cordillère des Andes « semble fermenter », comme on peut le lire dans Vol de nuit. La Terre de Feu, l’extrême sud de la Patagonie, accueille la station de sports d’hiver la plus australe du monde : Cerro Castor, située à moins de 30 kilomètres au nord d’Ushuaia. Zoom sur le marché du ski argentin.

Les chiffres du ski en Argentine

  • 25 stations de ski dans tout le pays.
  • 250 000 skieurs nationaux, dans un pays de 47 M d’habitants. Les statistiques suivantes concernent les 8 stations de ski associées à la Chambre argentine des stations de ski et du tourisme de montagne (CAEM) : Las Leñas, Cerro Castor, Caviahue Ski & Resort, Cerro Chapelco, Cerro Bayo, Catedral Alta Patagonia, La Hoya, Laderas del Perito Moreno.
  • 600 000 visiteurs estimés pour la saison 2022, dont 23 % d’étrangers.
  • 1,8 M de journées skieurs pour la saison 2022.
  • 900 emplois permanents et 4 500 emplois saisonniers, plus 20 000 emplois indirects.
  • 1,25 M $ d’investissements annuels dans la maintenance des infrastructures.
  • 330 M $ dépensés au total par les visiteurs des stations de ski.

Chapelco a été élue meilleure station de ski à la dernière édition des World Ski Awards.
Chapelco a été élue meilleure station de ski à la dernière édition des World Ski Awards. DR

« Ici, nous sommes loin de tout. Alors, pour venir nous rendre visite, il faut prendre l’avion… ou l’avion ! » déclare son concessionnaire, Juan Carlos Begué. Une faiblesse qui devient une force si on sait offrir un service premium, exigé par une clientèle au pouvoir d’achat élevé. Voilà le premier enseignement du marché du ski argentin pour le public européen : ici, il ne faut pas avoir peur des longs voyages. Depuis Buenos Aires, de nombreux vols permettent de gagner les aéroports de la cordillère des Andes et ses pistes de ski.

La Hoya a le statut de station la plus économique d’Argentine.
La Hoya a le statut de station la plus économique d’Argentine. DR

« Cela fait partie des domaines sur lesquels nous souhaitons nous améliorer dans les années à venir, confie Carlos Arana Sosa, président de la Chambre argentine des stations de ski et du tourisme de montagne (CAEM), et gérant de la station de Caviahue. La connectivité avec ­Buenos Aires est un grand défi pour nous. » Pour pallier les difficultés liées aux distances importantes pour se rendre d’un endroit à un autre en Patagonie (deux fois la superficie de la France), mieux vaut s’unir.

3 questions à Juan Pablo Padial - Directeur commercial de Chapelco (Neuquén)

En Argentine, la fréquentation des stations de sports d’hiver est en hausse. The Good Life s'intéresse au ski argentin, 2023 - The Good Life

 

 

 

 

Comment la saison 2022 se déroule-t-elle ?

2022 va être une année record. Nous allons dépasser les 340 000 forfaits journées skieurs de 2019, qui constituaient notre maximum historique. Nous avons bénéficié d’une très bonne neige ainsi que de superbes journées ensoleillées. Le contexte postpandémique a boosté l’envie des Argentins de se déplacer. Le nombre de touristes étrangers augmente également, grâce à une promotion accrue de notre part et à des investissements ciblés.

Quelle est la part d’étrangers parmi le public de votre station ?

Nous estimons à environ 30 % la proportion de touristes étrangers. Les premiers sont les Brésiliens, encouragés par les vols directs qui relient São Paulo et San Martín de los Andes (à une vingtaine de kilomètres de Chapelco). Puis suivent les autres pays voisins ou presque : Chili, Uruguay, Paraguay, Pérou, Colombie, Mexique…

L’Europe constitue-t-elle un marché à développer pour vous ?

Bien sûr, nous souhaitons développer ce marché. C’est pour cela que nous étions présents lors de la Foire internationale du tourisme à Madrid, cette année. Nous savons que la principale destination dans le pays, c’est Buenos Aires. Or, nous sommes très bien connectés avec la capitale. Nous souhaitons que les touristes européens placent nos stations de Patagonie dans leurs options de voyage, au même titre que les chutes d’Iguazú ou la route des vins de Mendoza.

La station Las Leñas a la cote auprès des amateurs de freeride et de hors-piste.
La station Las Leñas a la cote auprès des amateurs de freeride et de hors-piste. Andre Charland

C’est pourquoi la saison 2023 sera marquée par le lancement d’un passe ski valable sur l’ensemble de la région de Neuquén. Un archipel en altitude qui réunit des stations de tailles différentes et souvent très éloignées les unes des autres : Chapelco, Caviahue, Cerro Bayo, Batea Mahuida… En cas de succès, ce passe multistations pourrait être répliqué à l’échelle nationale.

 

Catedral Alta Patagonia est la plus fréquentée en Argentine.
Catedral Alta Patagonia est la plus fréquentée en Argentine. DR


Tout schuss sur les pistes

Le marché du ski argentin se porte bien. Parmi les raisons de cette bonne dynamique figure l’intensification, ces dernières années, de la promotion des destinations. D’abord auprès du public argentin, une clientèle qui anticipe de plus en plus ses réservations pour les vacances d’hiver. Depuis les limitations de voyage dues à la pandémie de Covid-19, les Argentins se sont tournés vers leurs trésors nationaux, ce qui a provoqué un boom de la demande. Le programme « pre viaje », lancé par le gouvernement pour inciter les Argentins à faire du tourisme dans leur propre pays, a contribué à stimuler cette demande, ainsi que dans les domaines de la gastronomie et de l’hôtellerie.

Les paysages offerts par les grands espaces patagons sont un argument de taille pour se lancer tout schuss sur les pistes argentines.
Les paysages offerts par les grands espaces patagons sont un argument de taille pour se lancer tout schuss sur les pistes argentines. DR

Selon les estimations de la CAEM, la croissance des revenus générés par le secteur pourrait s’élever à 25 % en 2022 par rapport à 2019, qui était déjà une très belle année. Autre particularité argentine : la création de nouvelles stations. En marge des grands complexes de sports d’hiver qui affichent des décennies d’histoire derrière eux, de nouveaux projets voient le jour. La station Laderas del Perito Moreno, à Río Negro, a été inaugurée en 2008. La toute dernière, El Azufre, vient tout juste d’ouvrir dans la province de Mendoza et promet une expérience exclusive.

La station Las Leñas, dans la province de Mendoza, à « seulement » 1 180 km de Buenos Aires.
La station Las Leñas, dans la province de Mendoza, à « seulement » 1 180 km de Buenos Aires. DR

Avec environ 250 000 skieurs dans un pays comptant 47 millions d’habitants, la marge de progression sur le marché du ski argentin est importante affirment les professionnels du secteur. Les paysages offerts par les grands espaces patagons sont un argument de taille pour se lancer tout schuss sur les pistes argentines. Le jeu des hémisphères invite les fanatiques de sports d’hiver à jouer les prolongations. « Nos glaciers nous assurent le maintien de la neige toute la saison, de fin juin à début octobre, conclut Juan Carlos Begué, depuis Ushuaia. Le service de qualité et la chaleur de l’accueil à l’argentine font le reste ! » La saison australe, voilà une idée renversante pour pratiquer sa passion pour le ski toute l’année. 

La station de Cerro Castor.
La station de Cerro Castor. DR

El Azufre, skier seul au milieu des Andes

La toute dernière station de ski argentine, El Azufre, a été inaugurée en juin 2022… Par 2 skieurs seulement ! Marley, célèbre présentateur de la télévision nationale, s’est offert le luxe de baptiser la neige toute fraîche de la station, accompagné de son fils Mirko. Arrivés en hélicoptère, Marley et Mirko ont partagé ce moment avec une poignée de responsables d’El Azufre, ainsi que leurs nombreux followers, grâce aux réseaux sociaux. Une expérience qui reflète bien ce que souhaite offrir ce complexe touristique hyperexclusif, accessible seulement par voie aérienne. Un projet guidé par l’alliance du luxe et de l’écologie.

El Azufre est une véritable oasis au milieu du désert blanc.
El Azufre est une véritable oasis au milieu du désert blanc. DR

Car l’infrastructure hôtelière reposerait sur une autonomie énergétique et alimentaire totale, selon la promesse formulée par les fondateurs d’El Azufre. L’énergie serait d’origine volcanique, solaire et éolienne, tandis qu’une serre abriterait la totalité de la production alimentaire. Située aux alentours de Malargüe, dans la province de Mendoza, El Azufre est une véritable oasis au milieu du désert blanc.


Thématiques associées