belmond

Spot :
La vie en rêve chez Mr. & Mrs. Belmond, à Madère

Petite visite dans l’un des hôtels les plus chic d’Europe, le Reid’s Palace, à Funchal, pépite du groupe Belmond (LVMH). C’est l’un de mes endroits préférés… à l’ouest de Paris !

Ça ressemble à la Méditerranée (la mer est aussi bleue), c’est fleuri comme sur les côtes de Méditerranée (variétés innombrables de fleurs et de plantes), c’est aussi chic que les coins les plus chic de Méditerranée (même Churchill y est allé pour des vacances) … et pourtant, c’est en plein océan Atlantique, entre le Maroc et le Portugal. Bem-vindo a Madeira ! Oui, je sais, Cassis, Porquerolles, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Menton, Portofino, Porto Ercole, Positano, Capri, Taormine, c’est très, très beau ! Il y a aussi beau, mais dans un style différent, de la Manche à l’Atlantique : Saint-Malo, Saint-Cast, Bénodet, le Cap-Ferret, La Rochelle et même Bilbao. Mais je ne connaissais pas Madère.

J’y suis donc allé pour la première fois à l’occasion de ce voyage de 72 heures, et je dois avouer, moi le Méditerranéen pur jus (made in Marseille), que Madère est véritablement une très, très belle île : l’île aux fleurs ! En fait, il s’agit d’un archipel de quatre îles, au large de la côte nord-ouest de l’Afrique, connu pour son climat subtropical chaud… et pour son vin (encore un trait commun avec le sud de la France).

Madère est une île volcanique, verte et très accidentée, avec de hautes falaises qui se jettent dans l’océan, des plages de galets et des villages blancs sur les deltas du fleuve Fajã. Funchal est la capitale de cette île occidentale, où nous allons justement atterrir dans quinze minutes avec notre vol green… Transavia… et ses sympathiques hôtesses toutes vertes.

L’avion arrive sur l’extrémité orientale de l’île, procède à un virage serré vers la droite. Au loin, à flanc de falaise, nous devinons une piste d’atterrissage flanquée de pylônes de béton armé pour qu’elle ne s’écroule pas sous le poids des avions qui atterrissent toutes les quinze minutes (rassurant). En apercevant la piste, ma voisine de droite me serre – me tord – le bras (pourtant, nous ne nous connaissons pas…).

Belmond Reid’s Palace, Estrada Monumental 139, Funchal, Madère. www.belmond.com
Belmond Reid’s Palace, Estrada Monumental 139, Funchal, Madère. www.belmond.com belmond

J’ai vaguement lu que l’aéroport de Madère était l’un des plus dangereux au monde… jusqu’à ce qu’on rallonge la piste de 200 mètres à la fin des années 80. Ça rassure ! Il n’empêche qu’on compte quand même les moutons sur la mer – ou ses amis – pour chasser la peur pendant les quelques minutes d’approche… très longues ! Le landing s’opère plutôt très bien et tout le monde applaudit à tout rompre. Cela montre évidemment la tension qui régnait à bord.

Reid’s Palace, icône de l’hôtellerie européenne

À la sortie de l’avion, la chaleur subtropicale vous saisit et l’envoyé de l’hôtel Belmond est là pour vous accueillir (toujours chic et sympathique). Il s’occupe de vos bagages, stoppe la circulation pour vous laisser passer et vous fait la conversation (hypergentiment) entre l’aéroport et l’hôtel où vous êtes censé passer quelques jours.

L’hôtel ? J’ai nommé le Reid’s Palace Madeira. Évidemment, c’est l’une des plus belles maisons de l’île ; évidemment, elle donne sur l’océan avec une vue à couper le souffle ; évidemment, il y a des parterres de fleurs rouges partout devant l’hôtel ; et évidemment, le temps semble suspendu dès que l’on pénètre dans le lobby et que l’on identifie sur les photos toutes les stars qui sont venues ici depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Vous êtes ici dans l’une des icônes de l’hôtellerie européenne, un palais centenaire dans son parc de 4 hectares. J’égrène ? L’impératrice Zita d’Autriche, Édouard VII, Winston Churchill, Gregory Peck, Roger Moore… Même si on a une bonne constitution, quand il fait très beau comme c’était le cas à mon arrivée et que le voiturier en livrée vient vous ouvrir la porte de votre BMW série 7 noire, que vous êtes accueillis avec des fleurs sur une petite musique de jazz… il est alors tout à fait compréhensible que votre tour de tête enfle de quelques centimètres pendant quelques minutes. On a l’illusion éphémère d’être un very VIP.

Belmond Reid’s Palace, Estrada Monumental 139, Funchal, Madère. www.belmond.com
Belmond Reid’s Palace, Estrada Monumental 139, Funchal, Madère. www.belmond.com belmond

C’est là tout le charme du groupe Belmond, de ses adresses so chic, de la qualité de son personnel – partout dans le monde. C’est bien pour cela aussi que LVMH a racheté cette pépite de groupe en 2019 (3,2 milliards de dollars). Après un check-in qui se passe comme dans un rêve, entre thé indien froid et jus de citron mentholé, Chamallows et cookies de circonstance, vous vous retrouvez dans votre chambre au look très British, vert pâle du sol au plafond, avec moquette et tapisserie fleurie (en tissus).

Le style vintage colonial chic et le bois confirment l’ambiance hors du temps de l’établissement. Cherry on the cake : un magnifique lit king size avec ciel de lit au confort très anglais. La porte-fenêtre est ouverte et deux chaises en rotin trônent sur la jolie terrasse qui donne sur le port de Funchal. Un seau à glace (en argent) est posé sur la table, une bouteille de champagne (du groupe LVMH) vous attend… Ah ! ah ! Je vous garantis qu’il y a des gens comme moi dont c’est le métier de tester et de raconter tout cela !

Le groupe Belmond (ex-Orient Express), c’est un peu le groupe hôtelier qui vend la vie en rêve ! Tout le monde est souriant, la clim marche bien, les portent ferment bien, les salades de fruits au petit déjeuner sont divines, l’enceinte Bluetooth se connecte au premier clic, et lorsque vous arrivez au restaurant le premier soir, éreinté par votre voyage, avant même que vous ne prononciez un mot, on vous adresse, en français, un « bonjour, Monsieur Blanc » avec un immense sourire avant de vous accompagner à votre table.

Spot la vie en rêve au Belmond Reid’s Palace à Madère - the good life

Gastro une étoile Michelin et spa au cœur de Madère

Parlons justement de ce restaurant et de cette table ! Ristorante Villa Cipriani est l’un des trois restaurants de l’hôtel où je dîne ce soir… Il tient son nom du célèbre hôtel vénitien du même groupe, sur l’île de la Giudecca. Le thème ? L’Italie. Et la vue ? Féerique. L’ensemble des restaurants de l’hôtel proposent les produits frais de l’île et des poissons pêchés le matin. Chaque saison, les légumes et les fruits bio sont mis à l’honneur à travers des recettes typiques de l’île ou imprégnées de multiples influences. Mon plat préféré ? Un club sandwich sur la splendide terrasse à damier de l’hôtel avec un verre de vin rouge du pays.

Mais si vous préférez le gastro, le restaurant William a une étoile Michelin et son confit de cochon de lait au tamarillo est à tomber. Vous venez ici pour en prendre plein les yeux, mais un passage au spa achèvera de vous retaper. L’été, choisissez un soin du corps rafraîchissant Citrus Drench ou un rituel relaxant Garden of Roses. Info pratique pour ceux qui voyagent en famille : la deuxième chambre est à moins 50 % pour les enfants mineurs et les repas sont gratuits pour les enfants de moins de 6 ans.

Spot la vie en rêve au Belmond Reid’s Palace à Madère - the good life

Les trois piscines à flanc de falaise sont superbes (deux sont à l’eau de mer), mais préférez piquer une tête dans l’Atlantique depuis le rocher spécialement aménagé pour les bains de mer. Vous êtes à 15 minutes à pied du centre de Funchal, et aller se balader dans les petites rues de la cité coloniale, entrer dans les quatre églises, aller sur le marché aux poissons et aux fleurs est un enchantement et un délice pour les yeux.

L’hôtel a fêté ses 110 ans en 2021. C’est un établissement bourré de charme, les Madériens sont attachants et l’île est un vrai bonheur à visiter, lentement… Ici, il faut vivre tranquillement ! Madère est une destination originale, très prisée des Britanniques, à laquelle on ne pense pas naturellement quand on vit en France. Je vous la recommande chaudement. C’est l’un de mes coups de cœur récents et je sais que j’y retournerai.


Thématiques associées