×
marimekko marque finlandaise lifestyle mode textile

Profiles // Brands

Marimekko, la success story finlandaise débarque en France avec Uniqlo

Encore discrète en France, Marimekko présente ce mois-ci sa dernière collaboration en date avec les Japonais d'Uniqlo. Pourtant, en Finlande, son pays d'origine, comme au Japon où elle fait un carton, la marque est un incontournable de la mode et de l'univers de la maison.

On l’a entrevue au rayon textile d’IKEA en début d’année dernière alors que s’y affichait sa collaboration scandinavo-scandinave ; cet hiver, c’est chez les modeux pointus d’Uniqlo qu’on la retrouve pour une collection bien chaude aux couleurs organiques. Marimekko, fleuron de l’industrie créative finlandaise ne possède aucun magasin en France alors qu’Helsinki en dénombre à lui-seul quatre en centre-ville. A trente minutes de là se tiennent son outlet, plébiscité par tout touriste bien renseigné sur les us-et-coutumes du pays, et ses quartiers généraux. Ce bâtiment moderne bien que modeste d’apparence extérieure révèle dans son antre l’âme de la marque septuagénaire : un mariage de motif et de couleurs qui font la joie de ceux qui la porte.


Lire aussi : Helsinki, une capitale écologique et participative par nature


Marimekko, l’emblème de tout un pays

« Mais que peut-il bien y avoir en Finlande ? demanda son supérieur. Sibelius, le cinéaste Aki Kaurismaki, Nokia, les Moomins et Marimekko, lui répondit Tsukuru » est-il écrit à la page 232 de L’Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage de Haruki Murakami (2014, éditions 10/18). Dans les rues d’Helsinki, les fleurs géantes abstraites de la marque s’affichent partout : totebags, manteaux, serre-têtes. Habitants et pouvoirs publiccs portent haut les couleurs d’une griffe devenue l’emblème de tout un pays — un fait rarissime pour une entreprise privée. « Encore aujourd’hui, à l’obtention de leur diplôme de fin de lycée, les jeunes se font offrir leur premier service de maison Marimekko », confie la directrice Iina Oilinki, directrice du pôle climat de la ville. En classe affaires des avions long-courriers de la compagnie Finnair, la couverture et la pochette de courtoisie offerte portent toutes deux siglées le motif Unikko.

Marimekko est une maison finlandaise lifestyle qui a fait sa renommée autour de motifs originaux inspirés de la nature et de couleurs toujours joyeuses et vibrantes, fondée par Armi et Viljo Ratia en 1951. « Marimekko a été créée afin de donner aux gens le pouvoir d’être heureux tels qu’ils sont et d’apporter de la joie à leur vie quotidienne« , explique Sanna-Kaisa Niikko, responsable de la communication, et de rappeler qu’avant les vêtements, Armi Ratia s’adonnait à la création de textiles sur lesquels elle expérimentait déjà les couleurs et motifs reconnaisables aujourd’hui. « La marque s’est structurée au sortir de la guerre alors que de plus en plus de clients réclamaient des modèles prêts-à-porter. »

Le motif Unikko fête cette année ses 60 ans, décliné sur des robes, des chapeaux mais aussi désormais du textile de bain.
Le motif Unikko fête cette année ses 60 ans, décliné sur des robes, des chapeaux mais aussi désormais du textile de bain. Fanny Liaux Gasquerel

Une marque internationale

Aujourd’hui, le portefeuille de produits de l’entreprise comprend des vêtements, des sacs et des accessoires, ainsi que des articles de décoration intérieure allant des textiles à la vaisselle — même Carrie Bradshaw, l’héroïne de la série « Sex & the City » avait craqué pour des rideaux Marimekko dans son petit apparement new-yorkais. À l’échelle mondiale, on compte à l’heure de l’écriture de ces lignes 150 magasins Marimekko, ainsi qu’une boutique en ligne qui dessert 35 pays, dont la France.

Forte d’un rapide développement en Asie, la marque affichait au deuxième trimestre 2023 un chiffre d’affaires net de 40,3 millions d’euros, comprenant une hausse notable de 21 % de ses ventes à l’international. 2024 verra d’ailleurs l’ouverture d’un nouveau flagship à Singapour et de deux nouveaux marchés : le Vietnam et la Malaisie.

La France, en revanche, devra se contenter de sa dernière collaboration avec Uniqlo. « L’Europe du Nord, l’Amérique du Nord et l’Asie-Pacifique sont nos marchés-clés, explique la directrice communication. Nous n’écartons pas la possibilité d’une ouverture prochaine en France mais les collaborations sont d’abord pour nous un moyen de nous faire connaître. »

Une boutique Marimekko à Helsinki.
Une boutique Marimekko à Helsinki. Fanny Liaux Gasquerel

Esthétique joyeuse et intemporelle

La philosophie de Marimekko repose « sur un imaginaire intemporel qui résistera à l’épreuve du temps tant du point de vue esthétique que de la longévité de ses matériaux ». Marque finlandaise par essence, elle porte en elle des valeurs de less is more (les coupes des vêtements, par exemple, sont toujours très fluides et se retrouvent saison après saison) et d’écologie (son usine d’impression textile est accolée aux bureaux généraux, permettant un développement rapide et sans l’intermédiaire de transport des nouvelles collections).

Opérant à l’intersection de la mode, du design, de l’art et de l’architecture, le fondement central de la marque est justement l’art de l’impression sur tissu. L’esthétique de conception des motifs uniques de Marimekko célèbre les imperfections de l’empreinte humaine : « les couleurs superposées et les combinaisons de couleurs joyeuses sont devenues des éléments distincts de la marque », poursuit, alors que s’activent les machines derrière nous, Lauri Sallantaus, attaché de presse de la marque.

Depuis le début d’une histoire qui s’expose désormais aussi sur les cimaises du Designmuseo (musée du design) d’Helsinki, les motifs abstraits ((plus de 3500 composent le catalogue actuel de la marque), les formes architectoniques et les couleurs puissantes sont un fil rouge qui n’en finit pas de se réinventer au rythme de quatre collections par an et, donc, quelques collaborations ponctuelles avec des acteurs forts du marché du lifestyle.

Les archives de Marimekko sont passionnantes de diversité.
Les archives de Marimekko sont passionnantes de diversité. Bryan Sragosa

Marimekko x Uniqlo

Révélée le 11 janvier dernier, la collection comprend des vêtements d’hiver emblématiques d’Uniqlo revus au goût de Marimekko, et notamment une polaire et des vêtements fonctionnels Heattech qui reprennent les imprimés phares de la griffe finlandaise dans des tonalités plus organiques qu’à l’accoutumée. Parmi eux, les motifs Kivet, Kissapöllö et Seireeni, dessinés par Maija Isola, la créatrice principale de Marimekko ; et le motif Hattara, imaginé par Pentti Rinta.

Kivet (« pierres ») est un iconique de la marque qui en représente toute l’essence : composé de cercles originellement découpés à l’aide de ciseaux, il s’inspire de la nature qu’admirait quotidiennement sa créatrice, Maija Isola, dans les années 60, un cadre virginal composé grosses pierres brutes qui étaient retirées à la main des abords de l’atelier de design de la créatrice. Il est depuis lors devenu l’un des motifs les plus caractéristiques et plébiscités de Marimekko.

Le motif Kivet décliné dans deux coloramas.
Le motif Kivet décliné dans deux coloramas. Uniqlo

Site internet de Marimekko

Site internet de la collaboration entre Marimekko et Uniqlo


Lire aussi : Que devient Karhu, la marque qui aurait pu concurrencer Nike et Adidas ?

Voir plus d’articles sur le sujet
Continuer la lecture