×
hermès tressages équestres porcelaine art de la table
Scénographie : Maxime Tétard. Photo : Matthieu Lavanchy.

The Good News // Lifestyle

Hermès : avec « Tressages équestres », le cheval et son cavalier passent à table

Retrouver le cheval, le cavalier et les liens qui les rattachent : Tressages équestres, la nouvelle collection de porcelaines d'Hermès, est une prouesse artisanale.

Inaugurée sous la forme d’un jeu de poulies onirique au Collège des Bernardins, à Paris, sur les derniers coups de la Paris Design Week 2024, Tressages équestres, la nouvelle collection d’art de la table de la maison Hermès est une ode à l’équitation.


Lire aussi : Hermès dévoile son nouveau parfum estival, « Un jardin à Cythère »


Scénographie : Maxime Tétard. Photo : Matthieu Lavanchy.
Scénographie : Maxime Tétard. Photo : Matthieu Lavanchy.

Tressages équestres, la nouvelle collection d’Hermès

Ce service de table, conçu sous la direction artistique de Benoit Pierre Emery, directeur de création de la Table Hermès, est un jeu subtil entre figuration et abstraction. Il est composé de vingt-sept pièces dont dix nouveautés aux formes creuses, aisi adapté aux cuisines variées du monde entier.

Le blanc kaolin de la porcelaine met en lumière les dessins de Virginie Jamin reprenant l’imaginaire des sports équestres, cœur et âme de la maison parisienne. Son trait tantôt fin, tantôt dense, toujours précis, pour donner du volume à ces cordelettes parfaitement tressées et à ces motifs impeccablement amalgamés.

La collection comme une stèle. Scénographie : Maxime Tétard.
La collection comme une stèle. Scénographie : Maxime Tétard.

Les couleurs acidulées en selle

La maison au colorama orange ne déroge pas à son amour de la couleur — de nombreux sacs Birkin et Kelly en technicolor trônaient d’ailleurs aux coudes des invités de la présentation, témoins fortuits de l’arc-en-ciel Hermès.

Sur le service de table Tressages équestres, en revanche, ce sont des couleurs acidulées, notamment le jaune citron et un doux menthe, qui viennent rafraîchir avec des bleus pétrole ou rouge carmin sérieux. Les teintes naturelles de la fibre ou du cuir s’opposent en filigrane au blanc immaculée de la porcelaine de Limoges.

Chaque modèle est unique, présentant des motifs et des associants de couleurs inédits. Ainsi, il n’y a pas de table type pour Tressages équestres : le cavalier est libre de dresser sa table comme il l’entend !

Scénographie : Maxime Tétard.
Scénographie : Maxime Tétard.

Lire aussi : Hermès s’installe dans un building iconique de Hong Kong


Site internet d’Hermès

Voir plus d’articles sur le sujet
Continuer la lecture