×

Motors // Lifestyle

Icônes électriques 5/5 : Fiat Nuova 500 & Fiat 500e

Alors qu’on se dirige vers une route 100 % électrique, comment les constructeurs s’y prennent-ils pour faire passer aux watts leurs modèles les plus iconiques ? Zoom sur la Fiat 500 électrique.

Fiat Nuova 500. Bien avant l’ère électrique, cette toute petite auto possédait une architecture à moteur en porte-à-faux arrière. Ses variantes sportives Abarth aussi.
Naissance : de 1957 à 1975.
Son nom : évoque la cylindrée de son moteur bicylindre.
Carrosseries : citadine 2 portes, break Giardiniera à 3 portes.
Motorisation : bicylindre 500 cm3.
Puissance : de 13 ch à 22 ch. Versions sportives Abarth jusqu’à 38 ch.
Ventes : plus de 3,5 millions d’exemplaires.
Faits particuliers : ses versions plage à carrosserie découpée, produites en toute petite série, notamment par Ghia, sont très recherchées.

Fiat Nuova 500 (1957-1975).
Fiat Nuova 500 (1957-1975). DR

Fiat 500 électrique

Fiat 500e. Elle reprend l’aspect de la Fiat 500 contemporaine, née en 2007, mais s’appuie sur la nouvelle plate-forme 100 % électrique du groupe FCA.
Naissance : 2020.
• Son nom : reprend l’appellation historique.
Carrosserie : coupé 3 portes, coupé découvrable, berline 3 + 1 portes.
Motorisation : électrique.
Puissance : 118 ch.
Autonomie : 320 km.
Tarif : 37 900 €.
• Faits particuliers : une première Fiat 500 100 % électrique, fabriquée au Mexique à partir de 2013, a été commercialisée au compte-gouttes aux Etats-Unis.

Après le succès de « La Prima » cabriolet, Fiat propose une deuxième version de la 500 électrique, équipée d’un toit panoramique, d’un hayon et de nombreuses avancées technologiques. www.fiat.fr
Après le succès de « La Prima » cabriolet, Fiat propose une deuxième version de la 500 électrique, équipée d’un toit panoramique, d’un hayon et de nombreuses avancées technologiques. www.fiat.fr DR

Voir plus d’articles sur le sujet
Continuer la lecture