×
a week abroad charlène lambert montmartre

Hotels // Food

Paris : les adresses d’initiés de Charlène Lambert (A Week Abroad)

Vivre Paris comme un Parisien : c'est ce que propose Charlène Lambert dans son dernier guide A Week Abroad.

Après les Pouilles, le Finistère sud et Arles, c’est à Paris qu’est consacré le dixième livre A Week Abroad, un ouvrage entre guide touristique et recueil de témoignages qui fait rayonner les villes et les régions dans lesquelles il s’arrête, à travers le regard de ceux qui y habitent (vraiment). Alors, quelles sont les adresses d’initiés de Charlène Lambert à Paris ?


Lire aussi : Le guide ultime des meilleures adresses d’Hossegor


A Week Abroad : une semaine dans les souliers d’un Parisien

En vacances, certains cherchent à tout prix le dépaysement et la surprise ; d’autres le luxe, le calme et la volupté. Une troisième catégorie de curieux profite en revanche de ces moments hors les murs pour s’acclimater aux façons de vivre locales. C’est à partir de ce postulat que Charlène Lambert a créé A Week Abroad en 2019, en commençant par sa ville de cœur, Marseille. Dix éditions plus tard, c’est Paris qu’elle a immortalisé avec son appareil argentique, elle qui saisit les détails de ses voyages sur pellicule avant d’avoir la surprise, à son retour, des clichés les plus représentatifs de ses émotions.

Charlène Lambert.
Charlène Lambert. Chloé Bruhat

« À mes dix-huit ans, j’ai choisi de quitter ma ville natale, Marseille, pour faire mes études dans la Capitale. Paris représentait à mes yeux l’ouverture aux autres, au monde, elle incarnait la ville du champ des possibles. J’y ai vécu mes plus belles années d’étudiante et ai rencontré mes amis venant d’horizons, de pays et de villes différentes. Après avoir poursuivi ma carrière professionnelle à Londres suivi d’un bref retour à Marseille pour lancer A Week Abroad, je m’y suis installée à nouveau pour bâtir mon avenir. C’est une ville que j’aime profondément. J’aime sa beauté, j’aime son romantisme, j’aime sa diversité, sa richesse culturelle, ses ruelles, ses ponts, son architecture, ses gens » nous a-t-elle confié.

A l’orée des Jeux Olympiques 2024 et alors que la capitale arrondit peu à peu ses angles pour accueillir la vague de touristes, Charlène Lambert a quant à elle choisi de mettre en avant les gens de l’ombre, ceux qui incarnent le Paris de tous les jours. Une cheffe d’orchestre, un bouquiniste, une floricultrice… C’est en tout une dizaine de portraits qu’A Week Abroad dresse dans ses pages, assortis des meilleures adresses d’initiés de ses interviewés. 

La Dame de Fer sur les toits de Paris.
La Dame de Fer sur les toits de Paris. Charlène Lambert / AWA

Les adresses d’initiés à Paris de « AWA » : morceaux choisis

Dormir à Paris dans une adresse d’initiée

Elle a grandi dans le quartier d’Aligre et c’est pourtant rue des Martyrs que la floricultrice Masami Charlotte Lavault vous recommande de dormir lors d’un séjour à Paris. Etabli en 2019, l’hôtel HoY a rebattu les cartes du genre, proposant pour la première fois dans la capitale un hôtel dédié au bien-être.

Sa décoration est douce, son restaurant vegan, le premier étage est dédié au yoga, les chambres sont dépourvues de télévisions au profit de barres d’étirement… L’hôtel HoY a réponse à tous les maux que peut provoquer le tumulte de Paris.

Hôtel Hoy, 68 Rue des Martyrs, 75009 Paris. Réservations.

L’hôtel HoY.
L’hôtel HoY.

Dîner chez Jordan Moilim à Paris

« Néo-Parisien » depuis 12 ans, né en Moselle, Jordan Moilim est, comme on dit, un slasheur. Journaliste, critique et chef, il porte en étendard la nouvelle scène gastronomique parisienne, tant dans l’émission Très Très Bon que dans les cuisines des restaurants dans lesquelles il exerce.

« Comment distinguer un restaurant ‘attrape-touriste’ ? », lui demande Charlène Lambert dans ses pages. « Il faut regarder le menu : une carte carte, avec des produits de saison, est souvent un excellent indice. […] Si vous repérez du pain frais sur la table, une belle carte de vins et un bon café, vous êtes sans doute dans un établissement de qualité », répond le touche-à-touche. Et sinon : rendez-vous dans son restaurant, Les Martys, une adresse qu’il a fondé, destinée à accueillir des résidences de chef (en ce moment : Alix van Damme).

Les Martyrs, 20 Avenue Trudaine, 75009 Paris, @lesmartyrspigalle

Les Paccheri au ragù de joue de boeuf de Jordan Moilim.
Les Paccheri au ragù de joue de boeuf de Jordan Moilim. Kinga Katanics

Explorer un vrai quartier à Paris

Le bouquiniste Jérôme Callais boucle quant à lui la boucle en proposant le quartier d’Aligre comme visite d’un Paris authentique. Ce bout du 12e arrondissement demeure encore préservé de l’envahissement des adresses à la mode qui lui préfèrent les alentours de la rue Paradis. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour flâner dans son marché couvert et se mêler aux Parisiens faisant leurs courses sur les étals de fruits et légumes qui le prolongent dans la rue ?

Finir par un « petit » café sur l’un des tonneaux des bistrots qui peuplent la place est, bien sûr, toujours une bonne idée.

Marché d’Aligre (ouvert tous les jours sauf le lundi), 25-11 Rue d’Aligre, 75012 Paris

Le marché d’Aligre.
Le marché d’Aligre. Charlène Lambert / AWA

A Week Abroad Paris, 22 €, disponible sur le site internet.

Voir plus d’articles sur le sujet
Continuer la lecture