×
mandarin oriental geneva vue en chambre suite
Les suites "vue Rhône" se dotent désormais d'un mobilier contemporain.

Hotels // Food & drinks

Oubliez le room-service, dîner dans sa chambre d’hôtel est le nouveau chic

Et si on s'autorisait à dîner en pyjama (de soie) ? Le Mandarin Oriental Geneva propose jusqu'au 5 janvier 2024 un menu gastronomique à déguster en chambre mis en scène par la maison d'orfèvrerie Christofle.

A peine le temps d’enchainer sur une nouvelle phase de conversation que Marine Sodi, notre hôte du soir dans la suite 330 du Mandarin Oriental Geneva, dégaine la suite du menu. Le filet de bœuf et sa une purée fine aux truffes et jus de viande sont remarquables au même titre que le verre de Langhe Nebbiolo qui les accompagne, mais le spectacle n’est pas là. Un œil averti s’attardera sur le plat de présentation en argent qui se glisse sous l’assiette en porcelaine subtilement chromé ou encore sur la coupelle en argent dans laquelle glisse la cuillère taillée dans la même matière. Salière et poivrière parachèvent l’assaisonnement de cette élégante mise en scène, naturellement signée de la maison parisienne Christofle.


Lire aussi : 13 questions à la maire de Genève Marie Barbey‑Chappuis


Bienvenue au Mandarin Oriental Geneva

« Comment s’est passé votre repas ? », s’inquiète le chef Laurent Wozniak. Nous n’avons rien à redire et pointons de plus le juste timing du service, une prouesse qui tient presque de la magie puisque notre hôte s’est éclipsée après chaque service pour réapparaitre quelques minutes après le dernier coup de fourchette. Aurait-elle des dons d’ubiquité ?

Ni second sight ni pouvoir surnaturel, Marine est simplement une professionnelle qui sait reconnaître les sons qui rythment un diner. « C’est important pour nous d’appliquer une cadence parfaite au repas, explique le chef. Un soirée qui s’éternise n’est agréable pour personne », ajoute-t-il avant de féliciter la superviseure In-Room Dining. Nous étions ses tout premiers clients.

Le Mandarin Oriental de Genève prend place sur les bords du Rhône alors que la plupart de ses concurrents préfèrent la douceur du lac Léman. L’immeuble, bâti après-guerre sur une commande de la mairie, soucieuse de suivre le boom économique, s’articule autour de 178 chambres, faisant de l’hôtel l’un des plus grands de la ville. Mandarin Oriental opère les lieux depuis plus de vingt ans, un âge de raison qui l’a poussé à récemment revoir le mobilier qui habille ses chambres afin de donner un coup de jeune à l’établissement.

Les suites « vue Rhône » se dotent désormais d’un mobilier contemporain.
Les suites « vue Rhône » se dotent désormais d’un mobilier contemporain. Mandarin Oriental

La délicatesse d’un dîner en chambre par Christofle

La collaboration entre l’orfèvre Christofle, maître du chic à table depuis 1830, et l’hôtel genevois va dans le sens du renouveau. « Les hôtels restés ouverts pendant le Covid avaient déjà expérimenté le diner en chambre dans une forme plus élaborée qu’un simple room service. Nous nous sommes dit que c’était peut-être une bonne idée de proposer à nouveau l’expérience, mais cette fois-ci sans la contrainte… », explique Marine.

Transformer l’expérience d’un séjour à l’hôtel, telle est donc la vocation de ces diners privés qui se tiendront jusqu’au 5 janvier 2024 au Mandarin Oriental Geneva. Leur réservation est ouverte aux clients des 35 suites de l’établissement. Au programme ? Un repas en cinq temps, apéritif et mignardises inclus, se déroulant en chambre sous la supervision d’un sommelier et d’un chef de rang dédiés pour la soirée, le tout mis en scène dans les plus beaux services d’art de la table Christofle.

La table Christofle… Tout un art.
La table Christofle… Tout un art. Mandarin Oriental

Les mets d’introduction comme les dernières gourmandises qui se présentent après le dessert sont ainsi servies sur le porte-mignardises à deux étages de la collection Vertigo, un objet ravissant sur lequel on voit bien déposer également ses bijoux. La table est dressée de couverts en argent de la marque et chaque assiette (collection Malmaison) est déposée sur une assiette de service en argent qui lui sert de cadre. Les serviettes s’ornent de ronds de serviette élégants. Et, parce que le diable est dans les détails, sel et poivre prennent eux aussi place dans des écrins adorables imaginés par l’orfèvre français.

Dans les assiettes se succèdent un savant mariage de saveurs de la mer et de la terre, un hors d’œuvre d’émietté de thon d’Atlantique nord et livèche, un tableau haut en couleur de choux-fleurs sur lequel trônent deux belles Saint-Jacques coiffées d’un caviar Prunier, un généreux filet de bœuf Simmental (une race suisse) façon Rossini et, donc, son élégante purée à la truffe. Les desserts couronnent le diner en fraîcheur, déclinaisons de fruits de saison.

L’expérience est une première — au Mandarin Oriental Geneva comme pour son staff qui a découvert ce soir-là les subtilités d’un diner en chambre conduit « à l’aveugle » dans notre suite 330 — mais déjà une belle réussite qui, on le murmure, sera reconduite si le succès commercial est au rendez-vous.

Le Mandarin Oriental Geneva.
Le Mandarin Oriental Geneva. Mandarin Oriental

Mandarin Oriental Geneva
Quai Turrettini 1, 1201 Genève, Suisse
Réservations

Christofle
Site internet

L’expérience Suite Célébrations by Maison Christofle proposera aux hôtes du Mandarin Oriental Geneva une expérience festive inédite dans le confort d’une de ses suites. Disponible du 20 novembre au 5 janvier 2024 à partir de CHF 2880, l’offre inclura l’hébergement en suite avec vue sur le Rhône, un dîner 5 plats pour deux personnes avec cocktail de bienvenue (hors boisson, CHF 190 par personne supplémentaire). Réservations par téléphone au +41 (22) 909 00 00, par courriel à mogva-reservations@mohg.com, ou directement via le site internet mandarinoriental.com/geneva. L’offre est soumise à disponibilité.


Lire aussi : Ouverture du nouveau Mandarin Oriental, sur le Lac de Côme, détente chic

Voir plus d’articles sur le sujet
Continuer la lecture