Mise en banqueroute et abandonnée de tout espoir, Detroit ? Nous y avons trouvé au contraire une ville en plein renouveau, qui vaut une redécouverte patiente et éclairée. The Good Life a pris le pouls de la ville et listé quelques bonnes adresses à Detroit.

The Good Life a pris la température de la ville de Detroit, dans le Michigan, en quelques bonnes adresses.
The Good Life a pris la température de la ville de Detroit, dans le Michigan, en quelques bonnes adresses. Visit Detroit/Charles Falsetti

Detroit, entre deux âges ?

Forte de son industrie automobile composée des Big Three (Ford, General Motors et Chrysler) qui lui valent son surnom de « Motor City, Detroit » ne peut pas disparaître tant qu’ils sont là. Mais elle a perdu tant d’habitants, passant de près de 2 millions dans les années 50 à un peu plus de 600 000 désormais. Touchée de plein fouet par la crise des subprimes et littéralement désertée, la principale ville du Michigan n’en finit pas de renaître aujourd’hui, mais elle demande à être apprivoisée.

Surnommée « Motor City », la ville américaine vit encore grâce aux Big Three : Ford, General Motors et Chrysler.
Surnommée « Motor City », la ville américaine vit encore grâce aux Big Three : Ford, General Motors et Chrysler. evan-mach

Le mode de vie suburban à l’américaine s’exprime ici de manière particulièrement criante, avec son agglomération sans fin, ses zones résidentielles parfois semi-abandonnées et leurs fameuses maisons vides photographiées par Yves Marchand & Romain Meffre. Depuis l’aéroport, c’est une enfilade triste, monotone jusqu’à ce qu’on arrive au pied de l’ancienne gare de Detroit, incroyable et immense bâtiment isolé, squatté pendant longtemps et désormais réhabilité par Ford qui l’a racheté.

Le Shinola, l’une de nos bonnes adresses où dormir à Detroit.
Le Shinola, l’une de nos bonnes adresses où dormir à Detroit. Visit Detroit/Nicole Franzen

Prendre la température en quelques bonnes adresses

Puis le quartier de Corktown se présente à nous, avec ses bars à vin (comme MotorCity Wine), brasseries (Lager House) et autres agréables petites boutiques, tous éloignés les uns des autres de plusieurs blocks. Oui, ici, on ne se déplace pas beaucoup à pied. Un tram, des vélos et trottinettes partagés sont bien à disposition, mais ils sont peu utilisés. On reste bien dans le royaume de l’automobile et comme un symbole du renouveau, on remarque la présence du nouveau Ford Bronco (réinterprétation moderne d’un 4×4 des sixties) à chaque coin de rue. D’ailleurs, pour prendre la mesure de la culture automobile (mais pas que), un détour dans le Henry Ford Museum of American Innovation vaut le détour.

Certaines habitations de Detroit sont encore à l’abandon.
Certaines habitations de Detroit sont encore à l’abandon. Nicolas Valeano

Notre chauffeur, enfant d’une famille de Detroiters ayant fait carrière chez Ford, se réjouit de faire quelques détours pour nous montrer sa ville, version 2022. « Ici, nous avons un Nike Store »… Ah oui ? Il nous faut un moment avant de comprendre la portée de l’info : auparavant, même les grandes enseignes n’étaient pas implantées dans le centre-ville. Trop dodgy, pas de business case.

Nous voici dans le centre de Detroit. Un moment de flottement. Une impression étrange saute aux yeux. Sans foule ni bouchons, dans un calme très surprenant, la ville arbore comme seuls symptômes d’une grandeur passée (et future ?), les quelques splendides buildings Art Déco du centre-ville, dont le David Stott ou le Guardian (40 étages) et son incroyable lobby qui pourrait appartenir à une église… Sur les trottoirs, peu de piétons, quelques homelesses regroupés et des effluves d’herbe (elle est légale ici depuis 2019). Au bord de la rivière, au rythme des hurlements sporadiques de moteurs V8 retentissant dans les tunnels, les tours du siège de General Motors font face au Canada et ses casinos aux néons ringards. Drôle de vision.

L’ancienne gare de Detroit, squattée pendant longtemps et désormais réhabilitée par Ford.
L’ancienne gare de Detroit, squattée pendant longtemps et désormais réhabilitée par Ford. Nicolas Valeano

Live music, art contemporain et street food

Pour trouver un peu plus de couleur, c’est du côté du très arty Heidelberg Project à l’est du centre, avec ses installations étonnantes, que la ville reprend vie. A l’origine, un objectif pour l’artiste Tyree Guyton : améliorer la vie de ce quartier pauvre et oublié avec des installations artistiques (un peu foutraques) qui combinent provocation et vocation éducative. Sur le chemin, le Eastern Market donne la possibilité de voir un peu plus de concentration humaine locale, tandis que vers Midtown, au nord, la boutique Carhartt permet de trouver les modèles originaux de la marque de workwear, originaire de Detroit.

Detroit regorge encore de témoignages du style Art Deco et de sa splendeur passée -et à venir ?
Detroit regorge encore de témoignages du style Art Deco et de sa splendeur passée -et à venir ? Visit Detroit

De la Motown à la house : Detroit, music city!

Tous les styles de musique ont brillé à Detroit, au fil des temps et des modes. Le jazz, puis la soul avec Motown Records (Marvin Gaye, Stevie Wonder, Diana Ross…), le rock (Iggy Pop, Alice Cooper, Jack White…), le rap (Eminem, Insane Clown Posse…) et enfin la fameuse techno de Detroit se sont faits remarquer sur la scène internationale.

Pionniers de sons électroniques minimalistes, portés par les clubs locaux, des noms comme Juan Atkins, Derrick May ou Carl Craig une influence majeure. Le TV Lounge ou le Marble Bar permettre de se plonger dans les sons techno locaux actuels, ou des festivals comme Movement au printemps.

Detroit, ville d’art et de renouveau ?
Detroit, ville d’art et de renouveau ? Nicolas Valeano

C’est aussi dans ce coin qu’on trouve de nombreuses salles de live music, histoire de chercher les traces de Motown ou de la house de Detroit, au Majectic Theatre, Magic Stick ou au Old Miami par exemple. Pour une pause bière/snack : viser les Jolly Pumpkin Pizzeria & Brewery ou Motor City Brewing Works-Midtown. Plus dans le centre, le kitsch teinté d’histoire du Cafe D’Mongos Speakeasy vaut le détour, ou les cocktails modernes du Bad Luck Bar… Pour une faim tardive, un incontournable : les hot dogs des deux rivaux Lafayette et American Coney Island sont un pan de culture locale.

Oui, la ville est bien vivante ! En témoignent la multitude de petites adresses qu’on trouvera en arpentant ses rues.
Oui, la ville est bien vivante ! En témoignent la multitude de petites adresses qu’on trouvera en arpentant ses rues. Visit Detroit/Charles Falsetti

Chaude et humide en été, glacée et enneigée en hiver, Detroit se mérite. Mais il est toujours possible de trouver un havre de paix où faire un break salvateur. Par exemple au bar du magnifique Detroit Foundation Hotel, construit dans une ancienne caserne de pompiers. À la place des chambrées de combattants du feu, des chambres au décor sobre – ce sont les matériaux qui font tout. Autre option tout aussi chic : le Shinola hotel et son restaurant et speakeasy, sous le sceau de l’emblématique marque de montres de Detroit. De parfaites bases de découverte pour la Motor City, en pleine accélération dans sa reconversion. Qui sait comment nous la trouverons dans 10 ans.

N.V


Bonnes adresses à Detroit

MotorCity Wine,
1949 Michigan Ave, Detroit, MI 48216, États-Unis

Lager House,
1254 Michigan Ave, Detroit, MI 48226, États-Unis

Henry Ford Museum of American Innovation
20900 Oakwood Boulevard, Dearborn, MI 48124, États-Unis

David Stott building
1150 Griswold St, Detroit, MI 48226, États-Unis

Guardian building
500 Griswold St, Detroit, MI 48226, États-Unis

The Heidelberg Project
3600 Heidelberg St, Detroit, MI 48207, États-Unis

Eastern Market
1445 Adelaide, Detroit, MI 48207

Carhartt
5800 Cass Ave, Detroit, MI 48202, États-Unis

Majestic Theatre
4140 Woodward Ave, Detroit, MI 48201, États-Unis

Magic Stick
4120-4140 Woodward Ave, Detroit, MI 48201, États-Unis

The Old Miami
3930 Cass Ave, Detroit, MI 48201, États-Unis

Jolly Pumpkin Pizzeria & Brewery
441 W Canfield St #9, Detroit, MI 48201, États-Unis

Motor City Brewing Works-Midtown
470 W Canfield St, Detroit, MI 48201, États-Unis

Cafe D’Mongos Speakeasy
1439 Griswold St, Detroit, MI 48226, États-Unis

Bad Luck Bar
1218 Griswold St, Detroit, MI 48226, États-Unis

American Coney Island
114 W Lafayette Blvd, Detroit, MI 48226, États-Unis

Lafayette Coney Island
118 W Lafayette Blvd, Detroit, MI 48226, États-Unis

Detroit Foundation Hotel
250 W Larned St, Detroit, MI 48226, États-Unis

Shinola Hotel
1400 Woodward Ave, Detroit, MI 48226, États-Unis

Thématiques associées

The Good Spots Destination Detroit