Claudio Schwarz / Unsplash
The Good Beverages : que boire pendant les fêtes ?

The Good Champagnes :
10 bruts qui ont du style

Les champagnes bruts signent avant tout l’art des vinificateurs, capables de reproduire des styles uniques. Du Grand Brut à la Special Cuvée, The Good Life a déniché 10 champagnes bruts d'exception.

Les paysages de Champagne.
Les paysages de Champagne. Fernand Champagne / Unsplash

Les champagnes bruts sans année (BSA, dans le jargon) ne sont pas une sous‑catégorie dans les gammes des maisons et des vignerons. Décryptage.

1. Le Brut Nature d’Ayala

Réputée pour son savoir‑faire dans l’élaboration de champagnes à base de chardonnay, la maison d’Aÿ élabore une cuvée emblématique du style élégant et raffiné d’Ayala. Brut Nature est le fruit d’un assemblage des meilleurs crus de toute la Champagne, sans dosage au dégorgement. Une difficulté supplémentaire, qui impose une précision diabolique dans l’élaboration

La Brut Nature d’Ayala.
La Brut Nature d’Ayala. DR

Après un vieillissement en cave de près de quatre ans, sous une robe dorée aux reflets argentés, la bulle fine et persistante fait exploser les arômes d’agrumes et une salinité marquée dans un nez franc et précis. La bouche est complexe, nette, et associe pureté et tension. La finale est marquée par une minéralité ciselée. 


2. Le Special Cuvée de Bollinger

C’est l’agent britannique de Georges Bollinger qui lui souffle, en 1911, le nom de Special Cuvée, sans accent sur le « e » de « special », pour compenser l’expression « brut sans année » jugée parfois peu valorisante. Composée de 60 % de pinot noir, la spécialité de la maison, en grands et premiers crus, ce champagne offre une belle complexité aromatique avec des notes de fruits mûrs et d’épices, de pomme rôtie, de pêche.

Le Special Cuvée de Bollinger.
Le Special Cuvée de Bollinger. DR

Au palais, c’est une subtile combinaison de structure, de longueur et de vivacité. Une bulle veloutée fait pétiller des arômes de poire, de brioche, de noix fraîches et d’épices. Homard et volailles lui vont bien, mais aussi un parmesan affiné. 


3. Le Brut réserve Édition collector de Charles Heidsieck

En Champagne, Charles Heidsieck est une véritable légende, qui a su faire du vin des rois un plaisir international. Infatigable voyageur et ambassadeur des champagnes, il a régalé des générations d’amateurs. Pour célébrer le bicentenaire de sa naissance, la maison qui porte toujours son nom a choisi de rendre hommage à « Champagne Charlie ».

Le Brut réserve Édition collector de Charles Heidsieck.
Le Brut réserve Édition collector de Charles Heidsieck. DR

Les 50 % de vins de réserve donnent un nez complexe et gourmand aux notes de brioche sortie du four, de fruits mûrs, ainsi que de pistache et d’amande torréfiées. En bouche, la texture évoque le craquant de la nougatine, des fruits charnus soulignés par une onctuosité marquée avant une finale pralinée et vanillée. Un vin riche et profond.


4. La Grande Réserve de Gosset

Depuis plus de quatre siècles, l’histoire de Gosset est ancrée à Aÿ, ce qui en fait la maison la plus ancienne de Champagne. Pour renouer avec son histoire, Gosset a choisi d’utiliser le flacon antique, réplique d’une bouteille datant du milieu du xviiie siècle, imaginée par Jean Gosset. Gosset Grande Réserve est la cuvée signature de la maison, dosée à 8 g/l pour maintenir l’équilibre entre fraîcheur, fruité et vinosité, sans masquer le caractère du vin.

La Grande Réserve de Gosset.
La Grande Réserve de Gosset. DR

Le nez est marqué par la fraîcheur et le fruit, le chardonnay apportant des notes de fruits jaunes. En bouche, on retrouve volume et générosité. Ici, c’est le pinot noir qui donne sa structure. L’aubépine et les fleurs blanches se fondent, les agrumes apportent leur acidité douce. 


5. Le Brut souverain d’Henriot

Pour la première cuvée à voir le jour dans l’histoire de la maison Henriot, créée par elle en 1808, Apolline Henriot souhaitait mettre la lumière sur ses terres à travers un champagne unique, assemblage de vins de réserve. Chacun des 29 crus qui composent le Brut Souverain apporte sa singularité et son dynamisme dans une palette très complexe d’arômes riches et divers.

Le Brut souverain d’Henriot.
Le Brut souverain d’Henriot. DR

On retrouve des notes gourmandes et salivantes de biscuit à l’orange, des notes fumées et de craie, sans oublier un panier de fruits à noyau et de petites baies rouges. La matière est droite, ronde, avec une fraîcheur qui s’étire longuement. 


6. Le Brut Réserve de Palmer & Co

Fondé par sept vignerons, Palmer & Co représente aujourd’hui 415 ha de vignes, dont la moitié dans la Montagne de Reims, terroir historique des premières vignes de Champagne. Le style maison ? La fraîcheur et la pureté du chardonnay, la grâce et la puissance du pinot noir, la générosité du meunier. Dans le Brut Réserve, les premiers et grands crus de la Montagne dominent.

Le Brut Réserve de Palmer & Co.
Le Brut Réserve de Palmer & Co. DR

Le nez, d’une grande netteté, s’exprime sur une riche palette aromatique, mêlant des arômes d’agrumes, de poire et d’abricot avec quelques touches subtiles de noisette et une note discrète de viennoiserie. La bouche, friande et charnue, est séduisante avec sa fraîcheur intense. Un bel équilibre. 


7. Le Grand Brut de Perrier-Jouët

Depuis sa création, en 1811, la maison Perrier‑Jouët a fait du chardonnay son cépage de prédilection, donnant naissance au style floral et délicat qui a fait sa renommée. Et qui se retrouve parfaitement dans le Grand Brut. Sous une robe d’une belle teinte dorée, on découvre des arômes de fleurs blanches, de fruits frais avec une touche de brioche au beurre et de vanille.

Le Grand Brut de Perrier-Jouët.
Le Grand Brut de Perrier-Jouët. DR

Franche et légère, la matière associe une grande fraîcheur et des notes généreuses en bouche comme en finale. Un vin qui évoque, pour Séverine Frerson, chef de caves, « du daim ou du nubuck : sa texture est douce et souple, mais aussi dense et élaborée. C’est un vin construit sur des bases solides. » 


8. La collection 243 de Louis Roederer

La maison Roederer a décidé de réinventer le brut sans année avec le premier opus de cette collection. Une sélection de parcelles, issues des domaines de Louis Roederer, mais aussi de partenaires historiques, ont été choisies pour leurs terroirs « expressionnistes ». Les vins de l’année sont dégustés parcelle par parcelle, puis rejoignent, pour partie, une réserve perpétuelle, lancée en 2012, ou vieillissent sous bois.

La collection 243 de Louis Roederer.
La collection 243 de Louis Roederer. DR

Le résultat est un champagne épicurien au bouquet ample et frais qui évoque un panier de fruits mûrs, de fleurs blanches et la tarte au citron. La bouche est dense, riche et structurée avec une matière charnue qui se prolonge par une fraîcheur saline et une pointe d’amertume. 


9. Le R de Ruinart

L’esprit de la maison Ruinart s’impose dans cette cuvée qui associe 40 % de chardonnay avec de 40 à 45 % de pinot noir et de 15 à 20 % de meunier, dont 30 % de vins de réserve des deux années précédant la base. Une effervescence soutenue fait ressortir des notes de fruits à chair blanche, d’abricot et de fruits à coque (noisette, amande).

Le R de Ruinart.
Le R de Ruinart. DR

Quelques notes florales et épicées apportent de la complexité. En bouche, l’équilibre s’impose avec de la rondeur et du charnu. On retrouve des notes de fruits mûrs (reine‑claude, brugnon). La finale est longue, portée par la fraîcheur du chardonnay. Comme pour toutes les cuvées Ruinart, son étui seconde peau préserve le vin de la lumière. 


10. Le Brut Réserve de Taittinger

Champagne équilibré par essence, le Brut Réserve de Taittinger est composé à 40 % de chardonnay et 60 % de pinots noir et meunier, issus de plus de 35 crus différents et de vendanges d’années différentes. Après au moins trois ans de vieillissement en cave, ce brut sans année exhale des arômes de pêche, de fleurs blanches et de gousse de vanille dans un nez ouvert et expressif.

Le Brut Réserve de Taittinger.
Le Brut Réserve de Taittinger. DR

L’attaque en bouche est vive et fraîche, avant que ne s’expriment des saveurs de fruits et de miel. Un champagne vif et intemporel, partenaire de tous les instants, même s’il donnera une touche supplémentaire à un plateau de fruits de mer, des oursins ou même du caviar. 


Thématiques associées