Real Madrid

L'incroyable transformation de Santiago Bernabeu,
le stade du Real Madrid

Après quatre ans de rénovation menés par les cabinets d’architecture L35, Ribas & Ribas et GMP Architecten, le nouveau stade du Real Madrid est enfin prêt, embelli (entre autres) d’une toute nouvelle façade.

Santiago Bernabeu, le stade historique du Real Madrid, a fait peau neuve après de lourds travaux débutés en 2019. La maison des Blancos s’est présentée pour la première fois au monde, et à ses supporters, dans sa nouvelle version, à l’occasion du match de l’équipe contre Getafe, le 2 septembre dernier.


Lire aussi : La tour Daxia, le projet grandiose (et green) de Zaha Hadid Architects en Chine


Un stade façon monolithe

Une vidéo filmée par drone, diffusée par le Real Madrid sur ses réseaux sociaux en amont du match contre Getafe, montre l’ampleur de la rénovation de son stade. Les travaux, entamés en 2019, avaient pris du retard.

Parmi les innovations techniques de cette impressionnante structure : une nouvelle façade en acier, un toit rétractable et une terrasse entourant le stade, postée au sommet des gradins, ont été ajoutés à l’existant. 

Le stade du Real Madrid devient encore plus unique !

Mais la star de cette nouvelle structure monolithique, qui n’est pas sans rappeler le grand parallélépipède brillant et noir qui domine le vide dans 2001, l’Odyssée de l’espace, est évidemment son terrain. Celui-ci est désormais rétractable, faisant de Santiago Bernabeu un lieu pouvant accueillir des événements aussi divers que des matchs de football (logique) mais aussi de tennis ou même de baseball.

Afin de permettre ce genre de coup de baguette magique, les infrastructures du stade s’étendent sur pas moins de six niveaux enterrés sous sa surface. La pelouse dispose d’un système d’irrigation souterrain et d’un éclairage ultraviolet pour entretenir le vert du gazon.

Grâce à cette conception flexible, le stade du Real Madrid pourra aisément jongler entre des gradins de 81 000 à 85 000 personnes environ.

 

Ce stade emblématique, qui voit chaque week-end le Real Madrid s’exercer, a été construit en 1947 sous la direction des architectes Manuel Muñoz Monasterio et Luis Alemany Soler et a subi depuis plusieurs phases de travaux.

Les rénovations conduites conjointement par les studios d’architecture L35, Ribas & Ribas et GMP Architecten sont estimées à 800 millions d’euros.


À lire aussi : Football : zoom éco sur les 12 clubs de Londres

Thématiques associées

The Good Spots Destination Madrid