Defy

Vin en canette :
tendance ou véritable révolution ?

La première compétition récompensant les meilleurs vins en canette au monde s'est tenue en décembre dernier. Signe évocateur d'un mouvement confidentiel en passe de devenir une tendance de consommation ? The Good Life s'est penché sur la question.

Canetta est le premier acteur a avoir pénétré le marché français avec des vins nature mis en canette.
Canetta est le premier acteur a avoir pénétré le marché français avec des vins nature mis en canette. canetta

En théorie, une personne sur sept qui lira cet article se dira tentée d’essayer le vin en canette *. En pratique, peu de Français s’y sont déjà hasardé. Offre encore restreinte, amour de la bouteille, habitudes immuables… Pourquoi la dose unique peine-t-elle à s’imposer en France alors que les Américains en raffolent ?

Le marché mondial du vin en canette

  • Chiffre d’affaires mondial en 2021 : 241,50 millions de dollars (étude Straits Research octobre 2022)
  • Chiffre d’affaires prévu pour 2030 : 725.48 millions de dollars
  • Soit une augmentation des ventes moyenne de 13,2 % par an
  • En comparaison, chiffre d’affaires mondial du secteur du vin en 2021 : 34,3 milliards d’euros (Organisation Internationale de la vigne et du Vin)

La France à la traine

Marché leader sur le secteur, l’Amérique du Nord a pris l’habitude d’inclure la canette dans ses habitudes plus d’une dizaine d’années. En France son évocation fait encore lever les yeux aux ciels. « Pour quoi faire ? » répondent en cœur deux anonymes interrogés aux abords de Le Cave, la cave à vins accolée au restaurant Le Dauphin, dans le quartier de Goncourt à Paris. Luca Pronzato aurait su expliquer à ces sceptiques les nombreux intérêts d’un tel format, lui qui a fondé Canetta en 2022, la première marque de vins nature conditionnés en canettes.

Le sommelier passe le confinement avec sa compagne alors enceinte de leur premier enfant. Grand amateur de vins rompu à l’exercice de l’apéritif, il se retrouve à déguster des bouteilles sans jamais les finir puisqu’il est seul à trinquer sous son toit. Or un vin nature s’oxyde rapidement dès qu’il est débouchonné : là où un vin dit traditionnel peut se consommer sur deux ou trois jours, selon sa qualité, un jus auquel on n’a ajouté aucun sulfite est peu stable. L’idée alors germe dans la tête du couple…

Luca Pronzato, co-créateur de Canetta.
Luca Pronzato, co-créateur de Canetta. DR

Depuis, Canetta est partout. Sur la table de La Mercerie, à Marseille, inclus dans un accord mets-vins chez Septime (une étoile), à emporter chez Dumbo (le meilleur smash burger de Paris)… La petite canette aux couleurs vitaminées sera-t-elle celle qui lancera la tendance du vin en dose unique en France ?

Un marché (de) jeune(s)

84 % des 18-24 ans français interrogés pour une étude Opinion Way* se disent curieux du vin en canette, soit 12 points de plus que la moyenne nationale. Moins attachée à la tradition du vin en bouteille, plus sensible aux enjeux écologiques et radicalement plus nomade que ses aînés, la génération Z semble en effet incarner la cible idéale pour le marché de la canette. Les tendances trouvent également un plus grand écho chez les moins 35 ans : pas étonnant alors de croiser Winestar, la première marque française de vins en canette, sur les festivals de musique et Canetta dans les mini-bars des boutique-hôtels les plus en vues, notamment chez Casa Bonay, à Barcelone.

Winestar est le premier producteur français a s’être lancé dans l’aventure controversée du vin en canette.
Winestar est le premier producteur français a s’être lancé dans l’aventure controversée du vin en canette. Winestar

Le Covid-19 a largement participé à l’essor des ventes. Une étude de la Wine Industry Network LLC d’août 2020 documente la croissance stable des ventes de vins en canette dans le monde au moment du début de la pandémie alors que le marché du vin était à la peine sur la même période. Mieux encore, la croissance s’accélère au second semestre 2020 : l’explosion des activités de plein air post-confinement semble en effet avoir soutenu le développement des boissons en canette, idéales à transporter.

Les producteurs ont donc logiquement suivi l’opportunité, osant la diversification, comme Sula Vineyards, célèbre vignoble indien, qui a annoncé mi-2020 le lancement de son tout premier vin en canette sous la marque Dia Sparkler. D’autres ont flairé la tendance et sont directement entrés sur le marché du vin par la canette, à l’image, donc, de Canetta, mais aussi de Defy.

Cacolac s'y met !

Créé il y a près de 70 ans, le géant de la boisson chocolatée en canette a, depuis déjà quelques années, cédé aux sirènes du vin conditionné dans de l’aluminium. Présent sur le marché américain (cinq millions de canettes de vin par an depuis 2012), Cacolac annonçait la construction, en 2021, d’une usine dédiée en Gironde. Une décision qui fit débat en plein terroir bordelais. L’usine aurait dû débuter son activité à l’été 2022.

Les avantages du vin en canette

« Les canettes sont synonyme de liberté, proclame Leslie Owensby, fondatrice de Defy. Buvez autant ou aussi peu que vous le souhaitez ; emmenez-les où vous voulez. » Liberté est donc le mot-clé de la tendance canette. Mais il n’est pas le seul.

Durable. Son poids plume en réduit l’empreinte carbone et l’aluminium qui la compose se recycle à 100 %. Sa petite taille demande également moins d’énergie pour la refroidir.

Defy dans son élément naturel.
Defy dans son élément naturel. Defy

Raisonné. Parce qu’elle peut contenir de petites quantités, elle répond à la tendance grandissante du low alcohol, soit une consommation d’alcool plus raisonnée, qui s’illustre par exemple par l’arrivée de nouveaux cocktails plus légers dans les bars ou l’avènement des hard seltzers (voir plus bas). Une canette permet donc de déguster sans s’enivrer.

La canette est enfin — et étonnamment — l’un des contenants les plus adaptés à la conservation du vin. A l’inverse des bouteilles en verre et de de leurs bouchons en liège qui sont idéals pour amener un jus à maturité et au-delà, la canette stabilise le vin car elle est impeccablement hermétique et ne le soumet pas à la lumière. N’oublions pas qu’elle est incassable, un avantage pour la pérennité de la boisson sur le chemin du pique-nique.

Trois exemples de vins en canette

Canetta : la nature en canette, pour les connaisseurs

Ainsi fondée par Luca Pronzato et sa compagne Clara Cornet au mitan de l’année 2022, Canetta fut la première marque à mettre en canette des vins nature en France. Disponible à la vente directe en blanc et en rouge, deux références produites en Catalogne espagnole, sa gamme s’élargira progressivement. Un vin orange (issu de la macération du jus avec la peau des raisins, ndlr) est proposé en exclusivité au restaurant Septime. D’autres éditions limitées accompagnent les dîners du concept We Are ONA, un restaurant éphémère qui parcourt le monde, créé par Luca Pronzato himself mais aussi d’autres événements privés.

Canetta vise tous les amateurs de vin qualitatif qui souhaitent boire des vins vivants avec modération et l’emporter partout avec eux, du parc à la mer en passant par la plage. – Luca Pronzato

Une box contient 4 canettes de 187ml, soit l’équivalent d’une bouteille de vin de 750ml. 22 € sur canetta.net
Une box contient 4 canettes de 187ml, soit l’équivalent d’une bouteille de vin de 750ml. 22 € sur canetta.net canetta

Defy : un bon vin en canette, sans prétention

Si Canetta s’attache à défendre la qualité de ses jus (chacun est produit par des artisans vignerons), Defy donne quant à elle le ton dès le premier clic sur son site internet : « The modern way to drink wine » (la façon moderne de boire du vin). Bien que ses vins soient certifiés biologiques et élevés en Italie, la marque anglaise ne prétend pas vouloir éduquer sa jeune cible de consommateurs, elle souhaite imposer un nouveau mode de consommation. Elle l’inscrit d’ailleurs sur sa page A propos : « This is not wine education ». Et de continuer : « There are plenty out there who are trying to educate you on wine, we just bring you great wine to enjoy when, where and how you want** ». 

Vin orange Defy vendu par 4 ou ou 24 canettes (£24.00 ou £128.00). Sur defy.wine
Vin orange Defy vendu par 4 ou ou 24 canettes (£24.00 ou £128.00). Sur defy.wine Defy

Mimosa Royale : le meilleur vin pétillant en canette au monde

Dans un autre registre graphique, le producteur espagnol Mimosa Royale vient de décrocher pas moins de deux médailles d’or et quatre d’argent au concours du meilleur vin en canette qui s’est tenu en décembre 2022. Ses vins pétillants, mixés à divers jus de fruit pour obtenir un Mimosa revisité (recette originellement composée de champagne et de jus d’orange, ndlr), proposent ainsi une autre façon d’être dégustés, dans la veine du cocktail. Boire le vin autrement…

$39,99 le pack de huit canette de 375ml sur drinkmimosa.com
$39,99 le pack de huit canette de 375ml sur drinkmimosa.com Mimosa Royale

La canette : une tendance à elle-seule ?

Le cocktail en canette fera peut-être figure de prochaine sensation en France (Maison BAM propose un Moscow Mule et un Paloma, Lyre’s des Spritz, Bacardi des mojitos, naturellement, à retrouver en ligne et en GMS), à moins que les hard seltzers ne leur ravissent la priorité.

Féfé fait partie des pionniers des hard seltzers en France.
Féfé fait partie des pionniers des hard seltzers en France. Féfé

Semblable à la bière, un hard seltzer est est brassé à base d’eau, de sucre de canne, de parfums naturels et de levure. Cette autre tendance née outre-Atlantique connaît une croissance exponentielle dans l’Hexagone : une étude Nielsen montre que le chiffre d’affaires du marché a tout simplement doublé entre avril et mai 2021. Féfé, la marque lancée par le bar parisien le Syndicat, a elle aussi surfé sur l’effet nomade du premier confinement pour inaugurer un secteur jusque-là méconnu en France.

Pour l’heure, la consommation de hard seltzers, comme celle des vins en dose unique d’ailleurs, reste urbaine : c’est en ville qu’on retrouve ces canettes dans les rayons des supermarchés ou sur les tables des restaurants. Tendance ou (r)évolution des modes de consommations : la canette doit encore faire ses preuves…

F.L.G.

* Source Opinion Way pour les Maîtres Vignerons de Saint-Tropez, janvier 2022 : 73 % des Français interrogés se disent prêts à essayer le vin en canette.

** Beaucoup vous apprendront le vin, nous vous donnons juste une chance de déguster un bon vin quand, où et comment vous le souhaitez.


Canetta
A partir de 20 € le pack de 4 canettes.

Defy
A partir de £ 24 le pack de 4 canettes.

Mimosa Royale
$ 39.99 le pack de 8 canettes.

Féfé
A partir de 26 € le pack de 6 canettes.