Omega

Omega rend hommage à James Bond
Avec les Seamaster Diver 300M

La marque horlogère Omega fête les 60 ans de la saga cinématographique James Bond avec le lancement de deux montres-hommage, la Seamaster 300M 60 Years of James Bond, en acier inoxydable et en Canopus GoldTM.

007, 60 ans, déjà ? Parmi les 25 films adaptés des romans d’Ian Fleming, la préférence de la maison Omega va à GoldenEye, sorti en 1995. Soit l’année de naissance d’une collaboration devenue emblématique : pour la première fois, James Bond y arbore une Omega au poignet. Les années passant, l’agent secret de sa Majesté, tout comme la marque horlogère, ont évolué ensemble…. A l’occasion de ce soixantième anniversaire, Omega lançait récemment deux nouvelles montres innovantes, les Seamaster Diver 300M en acier inoxydable et en Canopus GOLDTM, rendant hommage à l’espion.

 

Omega Seamaster 300M 60 Years of James Bond, en acier inoxydable

Le premier garde-temps de 42 mm en acier inoxydable, inspiré de la même Seamaster que celle portée par 007 dans GoldenEye, recrée le dynamisme de l’image à l’écran avec une scène dynamique reprenant la séquence d’ouverture des films (souvenez-vous, la fameuse silhouette pointée au bout du canon d’arme à feu en rotation…) dissimulée le verre saphir de son fond de boîtier. Un tour de force technique pour cette animation qui ne s’arrête jamais, d’ailleurs en cours de brevet, dont l’effet de moiré, revêtu d’une métallisation microstructurée, est lié à la course de l’aiguille centrale des secondes de style Lollipop.

La Seamaster 300M 60 Years of James Bond, en acier inoxydable.
La Seamaster 300M 60 Years of James Bond, en acier inoxydable. Omega

Pour le reste, la montre est entraînée par un calibre de haute précision Co-Axial Master Chronometer 8806, la lunette et le cadran en aluminium anodisé oxalique bleu, le cadran paré d’un motif de vagues gravées au laser, la lunette accueillant une échelle de plongée revêtue de Super-LumiNova blanc, enfin la montre est montée sur un bracelet en maille milanaise : le même style que celui de la montre Omega portée par le héros dans Mourir peut attendre…

Le petit truc en plus : le coffret en bois bleu, orné du motif de vague original de la Diver 300M, orné de trois points inspirés de la séquence d’ouverture classique des films de James Bond et un bouton-poussoir secret sur la droite.

 

Omega Seamaster Diver 300M 60 Years of James Bond, en Canopus GoldTM

Le Canopus GoldTM 18K, kézako ? Il s’agit d’un alliage créé par Omega, un or blanc réputé pour son brillant et sa résistance. Vous rêvez encore aux sables blonds de GoldenEye en Jamaïque ? Cette couleur lui rend hommage… Et se lie subtilement au silicone gris naturel du cadran. Le tour de la lunette, lui – clin d’œil au drapeau jamaïcain -, est pavé de diamants naturels traités en vert et jaune dans dix nuances tropicales allant du vert forêt sombre au cognac, du vert olive à l’or… Et si vous n’en aviez pas assez, deux diamants incolores à 12 heures ajoutent un éclat supplémentaire à la montre, modèle de référence de ce soixantième anniversaire, elle-même montée sur un bracelet tout en Canopus GoldTM 18K.

La Seamaster Diver 300M 60 Years of James Bond, en Canopus GoldTM
La Seamaster Diver 300M 60 Years of James Bond, en Canopus GoldTM Omega

Là aussi, le fond de boîtier s’anime de la même séquence d’ouverture. Le clin d’œil apprécié : le coffret en bois de manguier marqueté de nacre est un clin d’œil à la célèbre chanson du premier opus de James Bond. De quoi combler les attentes de certains à Noël.


Omega Seamaster Diver 300M 60 Years of James Bond – acier inoxydable, env. 8 400 €

Omega Seamaster Diver 300M 60 Years of James Bond – Canopus GoldTM, env. 137 000 €

En savoir plus.

Thématiques associées