Vasarely

The Good Christmas :
Notre sélection aux enchères

Le 13 décembre prochain, se tiendra à Paris, à l'hôtel des ventes Drouot la prochaine vente aux enchères organisée par Nouvelle Étude. Sous la houlette de ses commissaires-priseurs Pierre Missika et Morgane Thelliez, cette jeune étude dynamique entend surprendre sa clientèle avec des œuvres d'art moderne et contemporain, du mobilier du XXe siècle ou encore des bijoux et des montres de luxe. Nouvelle Étude a sélectionné 204 lots pour tous les styles et tous les budgets. L'occasion d'oser s'offrir une pièce d'exception pour noël...

 

Nouvelle etude The Good Life

Nouvelle Étude, maison de ventes à Drouot

Société de ventes aux enchères parisienne, Nouvelle Étude met en lumière la production du XXe jusqu’à la création contemporaine dans les domaines de la peinture, de la sculpture, du design intérieur ou de la joaillerie. Remarquée pour ses choix audacieux, l’étude s’est donnée pour mission de bousculer les codes et carcans qui entourent l’univers des ventes aux enchères pour les rendre accessibles au plus grand nombre. À l’image de leur dernière vente en date du 25 novembre espièglement intitulée Dandy Pop. Faisant la part belle au mobilier des années 70 et 80, Nouvelle Étude a su faire souffler un vent de gaieté coloré sur l’hôtel des ventes les plus reconnus au monde.

C’est toujours dans l’écrin prestigieux de Drouot que Pierre Missika et Morgane Thelliez dirigeront leur prochaine vente, le 13 décembre. Avec cette même ambition : faire découvrir au grand public des objets rares et précieux en quête d’une seconde vie… The Good Life a repéré pour vous les pièces incontournables de cette vente !

Un vase en terre cuite décoré par Keith Haring (estimation 15 000 – 20 000 €).
Un vase en terre cuite décoré par Keith Haring (estimation 15 000 – 20 000 €). Courtoisie Nouvelle Etude

Bijoux, horlogerie, arts décoratifs en vente

Contrairement aux idées reçues, les salles de ventes ne sont plus réservées à une certaine élite. De plus en plus de néophytes poussent leurs portes pour s’essayer au jeu des enchères et repartir avec l’affaire du siècle. Pour ceux qui recherchent un bijou empreint d’authenticité et d’élégance, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil au lot 25 qui se compose d’une splendide broche en or blanc, or jaune, diamants et perle estimée entre 300 et 400 €. Pour ceux qui rêvent d’une montre de luxe, le lot 39 propose une Rolex GMT-MASTER II à lunette noire. Un objet rare à la vente, estimé entre 9 000 et 11 000 € pour lequel l’attestation de garantie avec date d’achat a été soigneusement vérifiée.

« Composition cinétique », une sérigraphie numérotée et signée par Victor Vasarely. (Voir ci-dessous)
« Composition cinétique », une sérigraphie numérotée et signée par Victor Vasarely. (Voir ci-dessous) Courtoisie Nouvelle Etude

Comme ce panneau décoratif réalisé à la fin des années 1920 pour la compagnie internationale des Wagons-Lits et estimé entre 2000 et 3000 €. En marqueterie d’érable et en platane teintés, ce panneau à vue circulaire a sans doute été le témoin du faste des années folles dans ces hôtels de luxe roulants. Monté ultérieurement en plateau sous une dalle de verre, il pique la curiosité. On se demande volontiers quels fous rires, mots doux ou secrets ont bien pu être échangés autour d’une coupe de champagne ou d’un verre de whisky. Un objet décoratif qui devrait ravir les collectionneurs en quête d’une nouveauté atypique pour agrémenter leur cabinet de curiosités !

Art moderne et mobilier d’après-guerre

Plateformes incontournables du marché de l’art contemporain, les salles des ventes font le bonheur des amateurs d’art du monde entier. La vente du 13 décembre ne dérogera pas à la règle et devrait être le théâtre d’enchères passionnées autour de la « Composition cinétique », une sérigraphie numérotée et signée par Victor Vasarely (estimation 300 – 500 €). Ou encore autour de la « Composition sur fond gris », une gouache sur papier signé par Simone Jodry estimée 150 à 200 €. Nouvelle Étude présentera également une sélection importante d’œuvres de Roland Bierge, un artiste peintre français du XXe dont la palette opulente et joyeuse ne laisse personne indifférent. Mais notre coup de cœur va incontestablement à « Dogs, 1988 », ces dessins à l’encre sur un vase en terre cuite décoré par Keith Haring (estimation 15 000 – 20 000 €). On reconnaît au premier regard la patte du dessinateur américain avec ses formes linéaires inspirées du graffiti qui se répètent à l’infini. Une œuvre singulière à côté de laquelle il ne faudra pas passer !

Point d’orgue de la vente aux enchères du 13 décembre, ce bahut signé Prouvé estimé entre 30 000 et 50 000 €. (Détail).
Point d’orgue de la vente aux enchères du 13 décembre, ce bahut signé Prouvé estimé entre 30 000 et 50 000 €. (Détail). Courtoisie Nouvelle Etude

Point d’orgue de cette prochaine vente, le bahut modèle 150 de Jean Prouvé devrait faire des émules. Mariant avec une audace novatrice aux confins du génie un bleu électrique laqué à un chêne massif vernissé, ce buffet est une pièce iconique du mobilier d’architecte (meuble des années 50) estimé entre 30 000 et 50 000 €. Avec cette pièce confiée de manière volontaire par ses propriétaires, Nouvelle Étude prouve sa volonté de défendre les intérêts de ses clients souhaitant mettre à la vente des pièces rares et anciennes de leur patrimoine. Et si un trésor se cachait au fond de votre grenier…

 


Chaque jour, Nouvelle Étude publie des détails des lots de leurs ventes sur instagram, on follow @nouvelleetude pour ne rien rater !

Inscrivez-vous à la vente BIJOUX – ART MODERNE ET CONTEMPORAIN – ARTS DECORATIFS DU XXE siècle
Avant le 13 décembre
Vente aux enchères à l’Hôtel Drouot,
9 rue Drouot,
Paris IXe